Première dans le sud-est d'Haïti de CHIMEN LASANTE, un jeu éducatif conçu pour sensibiliser à la santé, à l'eau, à l'assainissement et à la promotion de l'hygiène

Nouvelles
 Première dans le sud-est d'Haïti de CHIMEN LASANTE, un jeu éducatif conçu pour sensibiliser à la santé, à l'eau, à l'assainissement et à la promotion de l'hygiène
Vendredi 5 de mars del 2021

Le 19 janvier dernier, l'équipe de la Croix-Rouge espagnole/haïtienne du projet, Augmentation du taux de couverture en eau et assainissement des communautés rurales dans le département du sud-est d'Haïti, financé par l'AECID, a commencé à déployer la dernière phase de sensibilisation grâce au jeu conçu pour sensibiliser à la promotion de la santé, de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, tant dans les écoles que dans les communautés

Il s'agit d'un jeu de table qui a également été produit en format "géant" afin de pouvoir réaliser des sessions de formation et de sensibilisation avec un grand nombre de personnes en même temps. Plus de 150 séances sont prévues pour le premier trimestre 2021 dans les trois sections communales visées par le projet (Mapou et Marebriole dans la commune de Belle Anse et Bois d'Ormes dans la commune de l'Anse à Pitre), dont les deux tiers dans les écoles publiques où les équipes travaillent depuis le début du projet. Au cours de la troisième semaine de janvier, des sessions de formation ont été organisées pour 45 volontaires de la Croix-Rouge haïtienne qui, à leur tour, seront chargés de mener à bien les mobilisations dans les communautés et les écoles jusqu'au 31 mars 2021.

Le jeu consiste en deux parcours symétriques dans lesquels deux ou quatre joueurs doivent se déplacer, en avançant grâce à un dé et en fonction du plus ou moins grand succès dans une série de questions sur la santé et le secteur WASH. En outre, de nombreuses boîtes contiennent des conseils. Au total, 60 cartes de questions et 66 cartes de conseils présentent aux participants les bonnes pratiques en matière d'entretien des installations sanitaires, de lavage et de traitement de l'eau et de promotion de l'hygiène en général pour prévenir les maladies et améliorer la qualité de vie.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre des activités visant à modifier les comportements en matière d'hygiène des populations rurales couvertes par l'accord, grâce à la mise en œuvre de diverses campagnes de sensibilisation, d'incitation et d'éducation au changement de comportement, dont le contenu traite des problèmes de genre, de respect de l'environnement et d'intégration des groupes particulièrement vulnérables.