Fonds global Espagne-UNFPA

Créé en octobre 2006, à la suite de l'accord-cadre de coopération signé entre le FNUAP et le Royaume d'Espagne, l'une des composantes de ce Fonds était un Fonds de coopération pour l'Amérique latine et les Caraïbes, intitulé "ÉGALITÉ DES SEXES, DROITS DE LA REPRODUCTION ET RESPECT DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE EN AMÉRIQUE LATINE ET DANS LES CARAÏBES".

Parmi les axes prioritaires du Fonds de coopération figurent: a) l'égalité des sexes, les droits en matière de procréation et la réduction de la pauvreté; b) les migrations internationales et le développement dans une perspective sexospécifique et intergénérationnelle; c) l'autonomisation des femmes et des organisations autochtones; et 4) la sécurité intégrale des femmes, l'accent étant mis en particulier sur la violence sexuelle.

Depuis 2008, Haïti met en œuvre l'axe 2: Promotion de la santé sexuelle et reproductive, y compris la prévention du VIH/sida et de la violence sexiste, pour les populations migrantes, en particulier les jeunes et les femmes dans les zones frontalières.

Parmi les principaux résultats attendus en 2009 pour cet axe prioritaire figurent les suivants:

  •  Disposer de systèmes intégrés et permanents d'information locale sur la santé sexuelle et reproductive et la violence sexiste dans les zones frontalières concernées qui permettent la surveillance, le suivi et l'évaluation des activités de prévention et de soins.
  •     Soutenir la consolidation des mécanismes de coordination au niveau binational et créer de nouveaux mécanismes au niveau sous-régional, en vue de leur autosuffisance.
  •     La promotion des politiques binationales dans le domaine de l'accès et des droits dans les zones de projets devrait inclure le système judiciaire, les parlementaires et les acteurs clés des médias, afin d'influencer les stratégies binationales et sous-régionales, de concert avec les gouvernements et les ONG en rapport avec les résultats de l'initiative et les organismes de défense des droits de l'homme.
  •     Élargir la prestation de soins de santé sexuelle et reproductive gratuits aux migrants des deux côtés de la frontière.
  •     Une campagne régionale sur la santé en matière de sexualité et de procréation, y compris le VIH/sida, et la violence sexiste parmi les jeunes et les femmes migrantes sera élaborée sur la base d'une chronologie stratégique thématique annuelle.

Pour 2009, le montant total des ressources allouées s'est élevé à 66 000 US$.

www.unfpa.org