Instruments de coopération

Instruments de coopération

Parmi les initiatives et instruments de coopération espagnole les plus pertinents qui ont été mis en place ces dernières années en Haïti, il convient de mentionner les suivants:

  •     L'Espagne s'est engagée, dans le cadre de la conférence des donateurs de New York en 2010, à affecter 346 millions d'euros à la reconstruction d'Haïti.
  •     L'intervention d'urgence de l'AECID après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 est évaluée à 61 M€UR.
  •     La réponse à la flambée de choléra par l'activation des accords d'urgence avec les ONGD espagnoles et l'OPS a conduit à la mobilisation de plus de 19 M€UR.
  •     L'Espagne fait partie du Comité directeur du Fonds de reconstruction d'Haïti, qui a affecté à ce jour 20 millions de USD, qui a été acheminé par le biais de l'appui budgétaire général avec des indicateurs pour l'éducation, l'eau et l'assainissement.
  •     Le Fonds de coopération pour la coopération en matière d'eau et d'assainissement (FCAS) est devenu le principal instrument pour soutenir ce processus de reconstruction, avec 119 millions d'euros versés bilatéralement et par l'intermédiaire de la BID.
  •     Le protocole d'accord avec le Ministère de l'éducation et de la formation professionnelle (MENFP) pour un montant de 15,6 millions d'euros destiné à soutenir l'amélioration de la qualité de l'enseignement, l'amélioration de l'accès et le renforcement institutionnel.
  •     Entre 2010 et 2017, les ONGD espagnoles ont exécuté et canalisé des ressources d'un montant de 27,5 M€UR par le biais de conventions (14) et de projets (33) financés par l'AECID, en plus de l'aide officielle de la Coopération Officielle Décentralisée.
  •     Sur proposition de la BID, le "Fonds pour le Développement des PME et des Entreprises: Fonds de Productivité d'Haïti" a été créé en 2010, doté de 40,6 millions d'euros de l'ancien Fonds d'Aide au Développement (FAD) et d'un don non remboursable de 9,4 millions d'euros. Deux opérations sont mises en œuvre dans le cadre du Fonds de concession du microcrédit pour un montant total de 5 millions d'USD d'aide remboursable.
  •     Dans le domaine du développement rural et de la lutte contre la faim, des subventions publiques d'un montant de plus de 6,5 millions d'euros ont été allouées au renforcement des interventions dans les secteurs de la pêche, de l'agriculture et de la sécurité alimentaire.

Les interventions dans le domaine de la durabilité environnementale, de la gouvernance démocratique et de la culture et du développement méritent également d'être mentionnées.

La Coopération officielle décentralisée a concentré une grande partie de son appui au cours de la période 2010-2011 pour répondre aux besoins humanitaires résultant du tremblement de terre.

Certaines entreprises espagnoles sont présentes dans le pays, bien qu'elles ne soient pas organisées sous la forme d'une chambre de commerce binationale.